Mot du président, Éric Matteau

Nous sommes heureux d’accueillir Guy Labrecque à titre de directeur général de l’APAPUL. Guy contribuera à la poursuite de l’amélioration des services aux membres et à l’élaboration du plan stratégique de l’Association. Dans les prochaines semaines, le conseil d’administration se rencontrera en vue d’établir les orientations qui guideront l’APAPUL pour les trois prochaines années. Ces dernières se baseront sur les idées et suggestions que vous m’avez transmises lors de la tournée de consultation, à l’automne dernier.  Plus tard, ces orientations seront traduites en actions concrètes par la direction générale et son équipe. 

Plus de 525 services rendus

Au cours de la dernière année, plus de 525 services de relations de travail ont été rendus à nos membres. La nature confidentielle de ces interventions ne nous permet pas toujours d’en faire l’objet de communications. Cependant, soyez assurés que notre équipe de conseillers travaille quotidiennement à l’amélioration de vos conditions de travail et de la qualité de vie sur le campus.

Une philosophie de travail différente

Au coeur des services aux membres se retrouve notre philosophie de relations de travail, qui diffère de celle de bien d’autres syndicats, souvent affiliés à une centrale syndicale. L’APAPUL est un syndicat indépendant, ce qui lui permet de répondre réellement aux demandes de ses membres. Notre philosophie se traduit également par nos façons d’intervenir. Nous choisissons le respect plutôt que la confrontation. Nous favorisons une négociation collaborative et intelligente plutôt qu’agressive ou choquante.

Au cours des prochains mois, je compte vous démontrer concrètement les avancées pouvant être réalisées par cette philosophie qui s’accompagne de méthodes de travail novatrices et d’interventions plus actuelles. Je cite déjà en exemple, le mode de restructuration du régime de retraite. Les consultations que nous ferons auprès des membres sont un exemple de méthodes de travail novatrices permettant la collaboration. Ces consultations sont une occasion unique de vous faire entendre sur le régime de retraite que VOUS souhaitez avoir. Je vous invite à y participer en grand nombre. Surveillez nos informations à cet effet.

La course au rectorat

Enfin, la course au rectorat débutera sous peu. Le conseil d’administration de l’APAPUL invitera les candidats à une rencontre afin d’en savoir davantage sur leur vision des relations de travail, de la communication, des consultations internes et des conditions de travail des professionnels. Il s’agit d’une occasion privilégiée pour sensibiliser les candidats aux enjeux qui nous touchent quotidiennement. Faites-nous parvenir vos questions ou les sujets qui vous interpellent à presidence@apapul.ulaval.ca. Il me fera plaisir de vous lire et de prendre en considération vos suggestions.


Mot du directeur général, Guy Labrecque

L'importance du service aux membres en réponse à vos besoins


NOUVELLES

L'avenir de votre régime de retraite : Faire les choix qui s'imposent

Avec l’adoption de la loi 13, plusieurs universités ont l’obligation de restructurer leurs régimes de retraite afin d’essuyer leurs déficits et d’en réduire le coût pour le service futur. Le régime de retraite des membres de l’APAPUL (RRPePUL) n’y échappe pas. Ce dernier présente un déficit d’environ 3 %, qui équivaut à 18,6 millions de dollars ; une situation financière qui est bonne, somme toute.

Le gouvernement veut que la restructuration assure la pérennité du régime et stabilise son financement à long terme. Certains facteurs ont influencé l’imposition de cette loi, dont les bas taux d’intérêt et le fait que les travailleurs ont une carrière plus courte et une espérance de vie plus longue qu’auparavant. Plusieurs régimes de retraite universitaires ont ainsi subi les contrecoups de ces facteurs.

Avec seulement 3 % de déficit, le défi de la restructuration du régime ne réside pas dans le remboursement de la dette. Cependant, pour le service futur, on entrevoit de plus grands changements afin de respecter les barèmes convenus entre les parties. Le régime coûte aujourd’hui 20 % de la masse salariale, ce qui est très élevé. Les parties se sont entendues pour ramener ce coût à 18 % afin de respecter la capacité de payer de chacun. Cette réduction de 2 % affectera donc les dispositions concernant les rentes futures.

Selon Martin Latulippe, directeur du Bureau de la retraite, des choix s’imposeront. « Des modifications devront être apportées pour assurer le service futur. En plus de la réduction sur la définition du salaire (pour le calcul de la rente), des modifications pourraient être apportées concernant les départs avant la retraite, la retraite anticipée, l’état matrimonial ». Toutefois, les professionnels continueraient de bénéficier d’un régime de retraite avantageux. « Il y aura des impacts, mais malgré cette réduction de 2 %, les professionnels vont continuer de profiter d’un excellent régime de retraite », ajoute-t-il.

Prenez part aux réflexions et aux décisions

Afin de mieux comprendre les enjeux, l’APAPUL souhaite vous informer adéquatement sur l’évolution du dossier. Nous mettrons prochainement à votre disposition différents moyens de communication qui vous permettront de prendre part aux réflexions et aux décisions (voir les étapes décrites ci-dessous). N’hésitez pas à communiquer avec nous pour toutes questions.

Les prochaines étapes 

1. Vidéos d’information sur les enjeux de la restructuration

Des vidéos, extraites des séances d’information réalisées par le Bureau de la retraite, seront disponibles dès février prochain. Nous vous invitons fortement à les consulter afin de connaître les enjeux de la restructuration.

2. Séances de consultation auprès des participants

L’APAPUL organisera des séances de consultation auprès des participants au régime, afin d’étudier les différents scénarios et proposer un plan de restructuration.

3. Diffusion d’un document résultant des séances de consultation

Un document sera partagé aux participants afin de présenter la proposition d’un plan de restructuration. Les membres seront invités à en prendre connaissance afin de se préparer à voter lors de l’assemblée générale extraordinaire.

4. Assemblée générale extraordinaire – appel aux votes

Une assemblée générale extraordinaire sera organisée afin que les membres de l’APAPUL puissent voter sur le plan de restructuration proposé.


Négociations du SEUL : Quoi faire en cas de grève?

L'APAPUL tient à transmettre certaines informations à ses membres dans l'éventualité qu'une grève soit déclenchée par le Syndicat des employés et employées de l'Université Laval (SEUL). Pour l'instant, aucun avis de grève n'a été émis, mais un mandat de grève générale illimitée leur a été confié.

Une grève peut créer un ralentissement du travail ou la paralysie de certains services. Cela pourrait entraîner des impacts sur votre travail. Afin d’éviter toute problématique, nous vous demandons de refuser d’assurer toute tâche habituellement réalisées par un employé de soutien et de continuer à effectuer vos tâches professionnelles habituelles.

Votre supérieur a le devoir de vous donner les instructions

Le droit de manifester sur un piquet de grève est reconnu, mais celui-ci ne doit pas entraver la libre circulation des gens. Ainsi, s’il y avait une grève, vous devez vous rendre au travail comme à l’habitude. Cependant, si l'accès à votre lieu de travail n’est plus sécuritaire, vous ne devez pas franchir les piquets de grève et vous devez communiquer avec votre supérieur qui vous donnera des consignes claires afin de déterminer votre travail pour ces journées.

Enfin, sachez que pendant une grève, les bureaux de l’APAPUL demeureront ouverts et nos conseillers seront présents pour répondre à vos questions concernant toutes situations problématiques.



Collaborateurs APAPUL

Collaborateurs APAPUL

Comité d'application des droits des étudiants et des étudiantes : collaborateur recherché

Date limite de réception des candidatures : 3 février 2017, à 16 h

L’APAPUL est présentement à la recherche d’un collaborateur qui souhaite représenter notre Association au comité d’application des droits des étudiants et des étudiantes de l’Université Laval. Ce mandat est de deux ans.

Mandat

Le Comité d'application des droits des étudiants et des étudiantes a pour mandat de:

  • recevoir, à la demande du secrétaire général, les plaintes qui n'ont pu être traitées de façon satisfaisante par les instances qui en ont été préalablement saisies;
  • entendre les parties, proposer les moyens susceptibles de redresser le ou les torts subis et faire ses recommandations au secrétaire général;
  • faire rapport de ses travaux une fois par année au secrétaire général; 
  • interpréter, au besoin, le sens et la portée des droits des étudiants et des étudiantes.

Notre représentant a pleinement droit de parole et de vote pendant l’audience et les délibérations. Comme il doit être présent en tout temps durant l’audience et les délibérations, il bénéficie, alors, de l’article 17 de notre convention collective quant au temps utilisé et les opinions émises ou défendues dans l’exercice de leur mandat, et ce, sans perte de salaire.

Le temps alloué pour l’étude d’un dossier de plainte est de 1 à 4 heures et l’audience dure habituellement une demi-journée. Le Bureau du secrétaire général transmet périodiquement, par courriel, des demandes visant les disponibilités des membres (Doodle) en vue de former les comités. Le nombre de demandes dans une année peut varier en fonction du nombre de dossiers reçus. Le nombre d’audiences auquel le membre choisit de participer est à sa discrétion, en fonction de ses disponibilités selon les dates proposées. À moins d’une situation exceptionnelle, aucun comité n’a lieu durant les mois de juillet et août.

Notre représentant doit avoir la capacité de prendre des décisions dans un contexte donné, avoir le recul nécessaire pour poser des questions pertinentes et faire preuve de bon jugement. Il doit également respecter la confidentialité des dossiers de plainte, notamment en ne conservant aucune documentation en lien avec la dénonciation.

Les personnes intéressées sont invitées à transmettre leurs motivations à apapul@apapul.ulaval.ca d'ici le 3 février 2017. Le conseil d'administration devra nommer un membre lors de sa réunion prévue le 15 février et en informera le Bureau du secrétaire général en conséquence.


Comité de retraite : nomination

Valérie Gonthier-Gignac, du Bureau du registraire, a été désignée par le conseil d'administration de l'APAPUL comme représentante des membres actifs au comité de retraite du RRPePUL, en remplacement de Serge Caron. Nous profitons de l'occasion pour remercier M. Caron de sa précieuse collaboration apportée aux travaux du comité de retraite depuis 2010.

À l'agenda

Février

15 - Conseil d'administration APAPUL
23 - Conférence, S'outiller face aux relations difficiles au travail, par Ghislaine Labelle
       Amphithéâtre Hydro-Québec

Mars

15 -   Conseil d'administration APAPUL
 15 -  Dîner d'accueil des nouveaux membres de 2016


À propos de nos membres

Bienvenue aux nouveaux membres

Postes remplaçants/surnuméraires

  • Ammar Ben Yahia, Bibliothèque
  • Pierre-Frédérick Duret, Direction des technologies de l'information
  • Chantal Gravel, Faculté de médecine
  • Jean-Philippe Guilmette, Direction des technologies de l'information
  • Marie-Noëlle Guillemette, Direction des communications
  • Delphine Habel, Bureau de la sécurité de l'information
  • Marie-Claude Lachance, Service des activités sportives
  • Sylvie Rail, Vice-rectorat aux ressources humaines

Étudiants

  • Véronique Boudreault, Service de consultation psychologie
  • Claudia Lafond, Direction des technologies de l'information

Bonne retraite

Nous souhaitons une bonne retraite aux personnes suivantes :

  • Hélène Duquet, Rectorat (3 janvier)
  • Sonia Gaudreault, Direction des technologies de l'information (7 janvier)