NOUVELLES

L'avenir de votre régime de retraite : Faire les choix qui s'imposent

Avec l’adoption de la loi 13, plusieurs universités ont l’obligation de restructurer leurs régimes de retraite afin d’essuyer leurs déficits et d’en réduire le coût pour le service futur. Le régime de retraite des membres de l’APAPUL (RRPePUL) n’y échappe pas. Ce dernier présente un déficit d’environ 3 %, qui équivaut à 18,6 millions de dollars ; une situation financière qui est bonne, somme toute.

Le gouvernement veut que la restructuration assure la pérennité du régime et stabilise son financement à long terme. Certains facteurs ont influencé l’imposition de cette loi, dont les bas taux d’intérêt et le fait que les travailleurs ont une carrière plus courte et une espérance de vie plus longue qu’auparavant. Plusieurs régimes de retraite universitaires ont ainsi subi les contrecoups de ces facteurs.

Avec seulement 3 % de déficit, le défi de la restructuration du régime ne réside pas dans le remboursement de la dette. Cependant, pour le service futur, on entrevoit de plus grands changements afin de respecter les barèmes convenus entre les parties. Le régime coûte aujourd’hui 20 % de la masse salariale, ce qui est très élevé. Les parties se sont entendues pour ramener ce coût à 18 % afin de respecter la capacité de payer de chacun. Cette réduction de 2 % affectera donc les dispositions concernant les rentes futures.

Selon Martin Latulippe, directeur du Bureau de la retraite, des choix s’imposeront. « Des modifications devront être apportées pour assurer le service futur. En plus de la réduction sur la définition du salaire (pour le calcul de la rente), des modifications pourraient être apportées concernant les départs avant la retraite, la retraite anticipée, l’état matrimonial ». Toutefois, les professionnels continueraient de bénéficier d’un régime de retraite avantageux. « Il y aura des impacts, mais malgré cette réduction de 2 %, les professionnels vont continuer de profiter d’un excellent régime de retraite », ajoute-t-il.

Prenez part aux réflexions et aux décisions

Afin de mieux comprendre les enjeux, l’APAPUL souhaite vous informer adéquatement sur l’évolution du dossier. Nous mettrons prochainement à votre disposition différents moyens de communication qui vous permettront de prendre part aux réflexions et aux décisions (voir les étapes décrites ci-dessous). N’hésitez pas à communiquer avec nous pour toutes questions.

Les prochaines étapes 

1. Vidéos d’information sur les enjeux de la restructuration

Des vidéos, extraites des séances d’information réalisées par le Bureau de la retraite, seront disponibles dès février prochain. Nous vous invitons fortement à les consulter afin de connaître les enjeux de la restructuration.

2. Séances de consultation auprès des participants

L’APAPUL organisera des séances de consultation auprès des participants au régime, afin d’étudier les différents scénarios et proposer un plan de restructuration.

3. Diffusion d’un document résultant des séances de consultation

Un document sera partagé aux participants afin de présenter la proposition d’un plan de restructuration. Les membres seront invités à en prendre connaissance afin de se préparer à voter lors de l’assemblée générale extraordinaire.

4. Assemblée générale extraordinaire – appel aux votes

Une assemblée générale extraordinaire sera organisée afin que les membres de l’APAPUL puissent voter sur le plan de restructuration proposé.